12. Actions et revendications

  • Présidentielle 2017

    L'APF se mobilise et alerte les candidats à la présidentielle

     

    Pour consulter les propositions APF, cliquez sur l'image :

      2017-2022 Changeons le Cap !.jpg

    Soyez Citoyens !

    Rendez-vous aux urnes pour les élections présidentielles le dimanche 23 avril 2017 !

     

    Exprimez votre choix !

    Votez pour l'avenir,

    Votez pour votre avenir !

     

    Attention.pngLes votes blancs et les votes nuls ne sont pas pris en compte pour le calcul de la majorité !

    La majorité se calcule sur les suffrages exprimés !

  • Election présidentielle - Revendications APF

     

     

    MARCHE CITOYENNE DES OUBLIES – du 25 Mars au 11 Avril

     

     

    A l’initiative de l’APF, et soutenue par les organisations de l’appel des solidarités, et d’autres organisations du champs du handicap, elle est partie de Nantes le 25 mars et doit rejoindre Paris le 11 avril pour porter la parole des démunis, des exclus et des personnes en situation de handicap, grands oubliés de cette campagne.

     

    image004.jpgQuatre personnes en Hand-bike et vélo-béquilles porteront de Nantes à Paris les propositions de l’APF « 2017-2022 Changeons de cap ! ».

     

    Arrivée : mardi 11 avril à 14h sur l'esplanade des Droits de l'Homme au Trocadéro, à Paris.

     

    N’oubliez pas également de signer l’appel des solidarités, dont l’APF est partie-prenante et signataire (l’appel reprend notamment 11 propositions issues de la plate-forme #2017AgirEnsemble).

     

    www.appel-des-solidarites.fr

     

    N’hésitez pas à faire tourner ces appels dans vos réseaux.

  • Accessibilité : le Conseil d’Etat censure une disposition rétrograde !

    L’Association de Défense et d’Entraide des Personnes Handicapées (ADEP), l’Association des paralysés de France (APF) et le Groupement pour l’Insertion des Handicapés Physiques (GIHP) se félicitent de la décision du Conseil d’Etat de censurer l’une des dispositions de l’arrêté du 8 décembre 2014 introduisant un nouveau motif de dérogation à l’accessibilité pour les établissements recevant du public (ERP), suite au recours qu'elles avaient déposé conjointement avec l'Association Nationale Pour l'Intégration des personnes Handicapées Moteurs (ANPIHM).

    De plus, le Conseil d’Etat a décidé que cette disposition avait un effet rétroactif. Ainsi, tous les agendas d’accessibilité programmée ayant été déposés jusqu’à présent devront être réexaminés pour invalider ceux invoquant le motif de dérogation de l'article 1er.

    La décision du Conseil d’Etat qui censure l’article 1er de l’arrêté du 8 décembre 2014 fait suite à un recours pour excès de pouvoir engagé par l’ADEP, l’ANPIHM, l’APF et le GIHP contre cet arrêté qui ouvrait la porte à des dérogations systématiques et non plus justifiées à la mise en accessibilité.

    L’article 1er de l’arrêté du 8 décembre 2014 prévoyait en effet que les établissements recevant du public (ERP) attenants à un trottoir de moins de 2,80 mètres avec une pente de 5% et une marche supérieure à 17 cm, étaient automatiquement exonérés de recherche de mise en accessibilité pour la déficience motrice. Or, un grand nombre d’ERP répondent à ces caractéristiques et étaient donc exemptés, de fait, de toute mise en accessibilité.

    Les associations s’étaient particulièrement élevées contre cet article, à l’opposé de l’esprit de la loi handicap de 2005, qui accordait déjà 3 motifs de dérogation sur justifications (économique, technique et préservation du patrimoine). Elles sont donc aujourd’hui très satisfaites de voir cet article censuré avec en outre un effet rétroactif.

    Dans ce même recours, les associations avaient également alerté le Conseil d’Etat sur une disposition ne garantissant ni la mobilité ni la sécurité des personnes en situation de handicap dans les sas d’isolement.

    D’ailleurs en mars dernier, le Conseil d’Etat avait fait droit à leur demande en censurant la mesure dans les sas d’isolement des immeubles d’habitation.

    Mais de façon étonnante, cette même mesure n’a pas été censurée pour les sas d’isolement des ERP.

    Une décision incompréhensible pour les associations !

    L’ADEP, l’APF et le GIHP espèrent cependant que la décision du Conseil d’Etat concernant la censure de l’article 1er est un premier pas vers un retour à une législation permettant une réelle mise en accessibilité des lieux publics et des transports en commun.

    Les associations rappellent que l’accessibilité ne concerne pas que les personnes en situation de handicap, mais bien l’ensemble de la population : les personnes âgées, les parents avec poussette, les blessés temporaires, les touristes et voyageurs, les usagers des transports, les cyclistes, etc.

    D’autres recours auprès du Conseil d’Etat ont été déposés, l’ADEP, l’APF et le GIHP en attendent des issues similaires !

    Pour télécharger le communiqué de presse, cliquer ici.

  • Revalorisation des minima sociaux : « Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! »

    A compter du 1er avril, une revalorisation des minima sociaux sera appliquée. Une revalorisation qui intervient plus tôt dans l'année (habituellement délivrée en septembre), mais quelle revalorisation ! Puisque l'on constate que l'augmentation maximale autorisée par l'État est de ... 0,80 centimes ! Une augmentation de 0,1 %, inacceptable pour l'APF.

     

    Car aujourd'hui, ce sont près d'un million de personnes en situation de handicap (et plus de six millions de personnes bénéficiant des minima sociaux) qui vivent dans des situations précaires, avec 800 € par mois (voire moins) quand le seuil de pauvreté Français est fixé à 1000 €... Et cela ne concerne pas seulement les personnes en situation de handicap mais également celles qui bénéficient de la pension d'invalidité.

     

    Véritable gel déguisé, cette revalorisation ignore la baisse du pouvoir d'achat mais également les charges excessives qui prennent place dans la vie des personnes en situation de handicap.

     

    Lueur d'espoir cependant : le Gouvernement a confiée en octobre dernier une mission sur les minima sociaux au député Christophe Sirugue qui devra rendre son rapport au mois d'avril. Une occasion de recourir à la situation dramatique des millions de personnes vivant de ces minima sociaux et de mettre en marche des missions permettant d'agir réellement auprès de ces personnes pour les sortir de la pauvreté.

     

    Il est alors peut-être temps pour nos gouvernants d'explorer la piste d'un revenu d'existence personnel décent, réclamé par l'APF depuis plusieurs années maintenant...

  • Journées de l'accessibilité à St. Omer

    Faire progresser l'accessibilité, c'est le but de ces journées qui prennent place à St. Omer les 1er et 2 avril 2016.

    Journée accessibilité Saint-Omer.jpg

    Rendez-vous donc au Musée de l'Hôtel Sandelin, à partir de 13h30.

  • Participez au Baromètre de la Compensation sur compensationhandicap.fr

    Comme nous l’avons annoncé à l’AG de Nantes,

    le Baromètre de la compensation APF – Faire Face

    est désormais ouvert :

    Rendez-vous sur le site Internet : http://compensationhandicap.fr

    Il a été conçu pour mesurer où l’on en est 10 ans après la création de la PCH et nourrir notre revendication sur la compensation.

    Il s’agit d’un outil en ligne interactif et permanent de communication et de mesure de la qualité de la compensation.

    Avec ce baromètre, VOUS, personnes concernées, êtes les actrices centrales de cette nouvelle campagne « Compensation ». De personnes évaluées, vous devenez évaluatrices !

    Il suffit de se rendre sur le site : http://compensationhandicap.fr

    Après inscription, un questionnaire est à remplir par les bénéficiaires de la PCH.

    Les questions correspondent à 5 critères d’évaluation d’égale importance :

    - Accueil – Information - Accompagnement /

    - Evaluation des besoins /

    - Délais d’instruction /

    - Aides accordées /

    - Gestion et suivi des aides.

    Une fois le questionnaire rempli, la personne a accès à des résultats individuels, départementaux, nationaux. Elle peut les comparer, les partager, les imprimer.

    A noter : tout le monde a accès aux résultats départementaux et nationaux.

    Une communication « grand public » et une médiatisation des résultats sont prévues à l’automne.
    Le succès repose sur le nombre de répondants !

    N’hésitez pas à faire connaître ce site sur tous vos contacts!

    Une petite video vous explique pas à pas la démarche :


  • Quelques mesures destinées à faciliter le quotidien des particuliers.....

    Le gouvernement présente ce lundi une centaine de nouvelle mesures destinées à faciliter le quotidien des particuliers et des entreprises.

    De choc en choc, le quotidien des Français devient-il vraiment plus simple ? Deux ans après l’annonce du "choc de simplification", le gouvernement présente lundi 1er juin un nouveau train de mesures pour les particuliers et les entreprises afin de leur faciliter la vie.

    Sur la centaine de mesures dévoilées par le secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification, Thierry Mandon, 40 concernent les démarches administratives des particuliers, dont une dizaine visent spécifiquement les handicapés.

    # Pour les particuliers

    - Une carte unique "mobilité inclusion" remplacera en 2017 les cartes de stationnement et de priorité dans les transports et lieux publics.

    - Lors de la demande d'allocation adulte handicapé, il ne sera plus nécessaire de fournir sa carte d'invalidité dès fin 2015 et, pour les invalides à plus de 50%, l'aide sera attribuée pour cinq ans contre deux jusqu'à présent.

    - Parmi les mesures emblématiques, l'inscription en ligne à Pôle emploi sera possible en septembre 2015.

    - A partir du mois de juillet, selon France Info, il sera possible de consulter les résultats du permis de conduire sur internet et en cas de succès, de télécharger un permis provisoire sur son téléphone.

    - La contestation sur internet d'une amende radar pour une infraction commise par un autre conducteur est annoncée pour 2016.

    - Les locataires de logements sociaux seront par ailleurs dispensés cette année de déposer une demande d'aide au logement et de signaler leur déménagement, les bailleurs devant désormais effectuer eux-mêmes ces démarches auprès de la caisse d'allocations familiales.

    - Selon France Info, il sera aussi possible sur internet de faire une demande de bourse scolaire, mais aussi une demande de procuration ou encore de demander votre attestation fiscale sur le site de l'Agirc-Arrco, les caisses de retraites complémentaires.

  • Découvrez le blog d'Antoine "Dépasser son handicap"

    Découvrez le blog d'Antoine Durand, 23 ans, en fauteuil roulant et membre de l'APF, créé pour aider les personnes handicapées dans leur quotidien : http://www.depasser-son-handicap.fr

    Dépasser son handicap.png

    Depuis, de nombreux articles (28) et vidéos (15) ont été publiés pour partager des aides techniques,
    des outils concrets, des conseils et partage d'expérience, lieux de vacances et transports accessibles,
    et aussi des techniques de développement personnel pour surmonter les difficultés.
    Tous ces contenus sont visibles ici : http://www.depasser-son-handicap.fr/articles/

    Vous pouvez également suivre Antoine sur sa chaine youtube avec des vidéos ciblées, courtes et concrètes : https://www.youtube.com/channel/UCy60Srer2sS3JjFyQso-JmA

    Il est possible de suivre les nouvelles publication sur la page facebook ou twitter @depassersonhand.

  • Interpellez vos parlementaires pour exiger une France accessible à tous !

    L’Association des Paralysés de France invite les citoyens à interpeller leurs député-e-s et leurs sénateur-trice-s pour empêcher le recul du gouvernement sur l’accessibilité et garantir le respect de la liberté fondamentale d’aller et venir. L’accès au cadre bâti et aux transports est un enjeu essentiel pour notre société, demandez à vos parlementaires de refuser de ratifier l’Ordonnance sur l’accessibilité du 26 septembre 2014 qui doit être présentée au parlement dans les prochaines semaines.

    Quelle démarche entreprendre ?

    Rendez-vous sur le site Internet Accéder, c'est exister!

    Acceder c'est exister.jpg